Valsero

Nouvel EP

Les loups sont de sortie

George Flyod, Adama Traoré, le Covid, Hong Kong, le Cameroun... le monde va exploser si on ne reagit pas. En ce mois de juin, voici le dernier single de Valsero pour dénoncer et faire réagir..

Realisation LDTCH

Ecouter

Concert au Zénith de Paris

Le 22 Mai 2021

Réservez vos places

Rappeur et militant

Gaston Abe, alias Valsero, surnommé « le général » par ses fans, est un artiste auteur- compositeur-interprète camerounais originaire du Cameroun. Né à yaoundé le 12 septembre 1975, il est le 7e de 11 enfant d’un père fonctionnaire et d’une mère femme au foyer. Bercé par les influences musicales de sa mère (Rolling Stones, Michael Jackson, etc...) et celles de son père (Vieilles chansons révolutionnaires), c'est à partir des années 90 qu'il commence à s'intéresser au rap US (Africa Baambata, RUN DMC, Public Enemy, NWA). Des études et un diplôme de technicien obtenu en 2000, c'est la recherche d'un emploi qui lui fait comprendre la réalité de son pays : Revolté par l'inaction du gouvernement et l'immense corruption qui gangrène le pays, il devient artiste rappeur engagé. 2008 : Premiere chanson choc « Lettre au President ». Veritable alerte courageuse et acerbe envoyée au President Paul Biya afin de le faire réagir sur la situation des jeunes. S'en suivront, plusieurs chansons toutes revendicatives et qui feront de Valsero, l'Artiste du peuple. Celui qui chante tout fort ce que tout le monde pense tout bas. Puis des années à se produire en concert et continuer de revendiquer une alternance gouvernementale et un changement des mœurs. Recemment, son amitié avec l'opposant politique au gouvernement en place, Maurice Kamto lui permet d'avoir une répercution politique aupres du peuple camerounais. Ce soutien lui vaudra d'ailleurs une condamnation d'emprisonnement pour participation à une manifestation pacifique. Libéré après 10 mois de détention, en octobre 2019, Valsero part pour l'Europe d'où il continue son combat et adresse, sans relâche des messages au peuple camerounais et aux peuples opprimés d'Afrique afin qu'il s'emancipent. La prison ne l'a pas détruit. Au contraire, elle n'a fait que renforcer l'homme dans son combat, et c'est l'Artiste qui se charge d'en distiller les rimes au monde entier. Une de ses chansons « Resistance » est d'ailleurs devenue l'hymne des opposants camerounais. Prochaine étape, dénoncer toutes les inégalités et les comportements qui pourrissent ce monde et esperer qu'il en devienne meilleur.